Une question ? Contactez un conseiller info-conseil@apc-paris.com ou téléphonez au +33158519020

48 RUE DES BERGERS 75015 PARIS
Traitement de l'amiante lors de l'isolation

Rédigé par LOGO-APC-ORANGE-CMJN petit.png

Identité

  • Année de construction 1957
  • Surface 3 284 SHAB
  • Nombre de bâtiment(s) 2
  • Nombre de logement(s) 47
  • Production de chauffage Collective
  • Source d'énergie chauffage Chauffage urbain / réseau de chaleur

Données clés

Echelle de consommation d'énergie
Econome
  1. A < 50
  2. B 51 à 90
  3. C 91 à 150
  4. D 151 à 230
  5. E 231 à 330
  6. F 331 à 450
  7. G > 450
Energivore
Avant le projet ?E 233 kWhep/m²/an
Performance énergétique -47 %
Coût moyen / logement 24 300 €
Après le projet C 124 kWhep/m²/an

Contexte du projet de rénovation

Cette copropriété a bénéficié du dispositif Copropriété Objectif Climat de la Ville de Paris.

Cette copropriété construite en 1957 n’avait réalisé aucun travaux d’isolation, hormis pour une partie des pignons et de la toiture. La majorité des fenêtres présentait des qualités thermiques médiocres, seules 10% d’entre elles ayant été changées. Les dépenses de chauffage de la copropriété s’élevaient à 46 000 €.

L’Agence Parisienne du Climat a accompagné la copropriété dans le cadre du dispositif « Copropriétés : Objectif Climat ! » qui lui a permis de bénéficier d’aides financières pour réaliser un audit énergétique avant de se lancer dans un projet de rénovation ambitieux. Selon l'audit, 63% des dépenses énergétiques sont liées au chauffage, et 32% à la production d'eau chaude sanitaire. Les 5% restants sont liés aux auxiliaires et à l'éclairage des parties communes. Ces chiffres correspondent aux moyennes observées pour les bâtiments de ce type.

Un autre enjeu énergétique et sanitaire se posait : en l’absence de système de ventilation mécanique, la ventilation naturelle était insuffisante pour la bonne ventilation des logements. Ce phénomène était aggravé par le fait que les occupants avaient obstrué les entrées d’air de certains logements et/ou que les bouches d’extraction d’air étaient encrassées. Ainsi, des traces d’humidité et de condensation étaient observables dans plusieurs appartements.

Le vote définitif des travaux a eu lieu en fin d'année 2017, ce qui a permis à la copropriété de se lancer dans la phase de chantier en 2018. A noter qu'un gros travail est réalisé sur le désamiantage (présenté plus bas dans la fiche), puisque les entreprises en ont retrouvé sur l'ensemble des enduits des façades, ce qui a gonflé le coût des travaux. Les travaux prévoient une réduction du budget des consommations d'énergie de 27 000 €/an, soit près de 41% de diminution des charges.

En plus de l'impact énergétique, la rénovation permet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, passant de 36 kgCO2eq/m²/an (étiquette E) avant travaux à 15 kgCO2eq/m²/an (étiquette C) après, soit une réduction de 58%.

Rentrez en contact avec le conseil syndical !

Si vous le souhaitez, vous pouvez échanger directement avec les membres du conseil syndical qui ont porté ce projet de rénovation énergétique. Rapprochez-vous de votre conseiller CoachCopro pour obtenir les coordonnées des personnes concernées.

Prestations réalisées

Isolation thermique par l'extérieur des façades

534 000 €

Pose de 14 cm de polystyrène (R = 4 m².K/W)., Le montant inclus le désamiantage.

Changement des volets roulants

121 000 €

Changement des volets roulants encastrés dans l’isolation par l'extérieur.

Remplacement des menuiseries

139 000 €

Dans les parties communes et privatives : pose de menuiseries aluminium à rupture de pont thermique double vitrage clair 28 mm basse émissivité BE4 / Argon 20 WarmEdge / 4 (Uw = 1,6 W/m².K et Sw = 0,40). Remplacement des portes d'origines.

Isolation et étanchéité des toitures-terrasses

96 000 €

Reprise de l’étanchéité des deux toitures terrasses et isolation par plaques de mousse polyuréthane de 12 cm d’épaisseur (R = 5 m².K/W).

Amélioration de la ventilation

75 000 €

Pose d'un système de ventilation hybride dite stato-mécanique, hygroréglable de type A.

Equilibrage des réseaux de chauffage

4 400 €

Honoraires divers

90 500 €

Honoraires de la maîtrise d'oeuvre, du syndic, de l'assurance, coordinateur SPS

Financement

Région Île-de-France – Subvention à la maîtrise d’œuvre (AMI Copropriété durable)

40 000 €

Région Île-de-France – Subvention aux travaux (AMI Copropriété durable)

200 000 €

Anah – Aides individuelles (Programme habiter mieux sérénité)

-

Certificat d’économie d’énergie (CEE)

50 000 €

Crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

160 000 €

Ville de Paris/ADEME/Région Île-de-France – Subvention à l’audit global (Copropriété Objectif Climat)

3 136 €
Montant total des travaux et des prestations intellectuelles 1 144 000 €
Montant total des aides perçues 453 000 €

Chronologie

Vote de l'audit énergétique

04.13

Réalisation de l'audit énergétique

11.13 03.14

Vote de la maîtrise d'oeuvre

06.15

Vote définitif des travaux

12.17

Exécution des travaux

05.18 12.18

Acteurs du projet

Maîtrise d'oeuvre - Audit Energétique

Enera Conseil

Voir la fiche pro
Façades et toitures terasses

SOCATEB

Voir la fiche pro
Menuiseries et volets

Lorenove

Voir la fiche pro
Ventilation

EUROP THERM SAS

Equilibrage

Libra Fluides

Photographies : Traitement de l'amiante

Ouvrier en train de décontaminer la zone après intervention Zone tampon, servant de stockage des matériaux amiantés sur site

Crédit photo : SOCATEB

Photographies : La rénovation en images

Toiture terrasse avant intervention Toiture terrasse après rénovation : isolation, étanchéité, garde-corps
Emprise du chantier pour le traitement des façades Etat des façades après rénovation

Crédit photo : SOCATEB

Rentrez en contact avec le conseil syndical !

Si vous le souhaitez, vous pouvez échanger directement avec les membres du conseil syndical qui ont porté ce projet de rénovation énergétique.

Rapprochez-vous de votre conseiller CoachCopro pour obtenir les coordonnées des personnes concernées.

Partenaires

PARIS_LOGO_HORIZONTAL_POS_RVB.png
ADEME_2020.png
logo ACE.jpg
MGP.png