Une question ? Contactez un conseiller info-conseil@apc-paris.com ou téléphonez au +33158519020

50 AVENUE JEAN JAURES 75019 PARIS

Rénovation globale et pompe à chaleur
Rédigé par LOGO-APC-ORANGE-CMJN petit.png

Identité

  • Année de construction 1979
  • Surface 2 183 SHON
  • Nombre de bâtiment(s) 1
  • Nombre de logement(s) 41
  • Production de chauffage Mixte
  • Source d'énergie chauffage Électricité

Données clés

Echelle de consommation d'énergie
Econome
  1. A < 50
  2. B 51 à 90
  3. C 91 à 150
  4. D 151 à 230
  5. E 231 à 330
  6. F 331 à 450
  7. G > 450
Energivore
Avant le projet ?E 296 kWhep/m²/an
Performance énergétique 59 %
Coût moyen / logement 16 600 €
Après le projet C 121 kWhep/m²/an

Contexte du projet de rénovation

Cette copropriété a bénéficié des dispositifs Copropriété Objectif Climat et OPATB 19 de la Ville de Paris.

Alors que l'état des façades se dégrade progressivement et nécessite des travaux d'entretien, les copropriétaires souhaitent être pragmatiques et étudier les possibilités d'isolation. Leur première démarche a été la réalisation d'un audit énergétique en 2015, réalisé par le bureau d'étude REANOVA. La prestation a pu être en partie financée dans le cadre du dispositif "Copropriété Objectif Climat" (COC).

Le manque d'isolation et le système de chauffage collectif électrique bi-jonction induisent des consommations d'énergie élevées, et donc des factures importantes pour les occupants. L'audit a alors permis de révéler les travaux réalisables sur le bâtiment existant, et les gains énergétiques et de confort qui pouvaient être attendus. Le rapport a été présenté aux copropriétaires lors de l'AG de juin 2015, qui entérine la volonté d'engager un projet de rénovation sur les années qui suivent. Les copropriétaires décident notamment de s'inscrire dans la démarche de l'OPATB 19, programme de la Ville de Paris qui propose un accompagnement gratuit et des aides financières pour la rénovation énergétique. L'opérateur SOLIHA devient leur interlocuteur privilégié.

L'AG de juin 2016 confie au bureau d'étude REANOVA la conception du projet de rénovation, qui inclut alors l'isolation des façades et de la toiture, le changement des menuiseries et surtout l'amélioration des systèmes de ventilation et de production d'eau chaude sanitaire. L'ambition de la copropriété est d'assurer cette production par de l'énergie renouvelable, dont le choix se portera sur une pompe à chaleur. Plus d'informations sur ce point en bas de fiche.

Plusieurs copropriétaires étaient réticents, de crainte de ne pas bénéficier des aides financières "promises", notamment pour les personnes aux faibles revenus. Un travail important a donc été mené sur le plan de financement du projet et sur l'obtention de garanties par les organismes qui financent (Ville de Paris, Anah). Concrètement, la portée du projet de rénovation (proposant un gain de l'ordre de 59% sur les consommations d'énergie) mobilise près de 450 000 € de subventions publiques. Pour un ménage vivant dans un 50 m², cela revient à 8 200 € de reste à charge, qui tombe à moins de 1 000 € pour un ménage éligible à l'Anah (sur critères de ressources). Force est de préciser que ce montant est bien inférieur à celui d'un ravalement classique, qui ne bénéficie pas d'aides financières. Ces éléments ont donc contribué à la validation du projet de travaux, par le vote positif en AG Extraordinaire de novembre 2017.

Prestations réalisées

Isolation thermique par l'extérieur

286 000 €

Pose d'un isolation sur les pignons et façade arrière du bâtiment, ravalement

Isolation thermique de la toiture

70 000 €

Remplacement des menuiseries

129 000 €

Installation d'une pompe à chaleur (PAC)

83 500 €

Pompe à chaleur au CO2 pour la production d'eau chaude sanitaire

Amélioration de la ventilation

35 750 €

Mission de maîtrise d'oeuvre conception

25 300 €

Audit énergétique

-

Honoraires divers

52 600 €

Maîtrise d'œuvre travaux (31.000€), Coordinateur SPS (5.600€), Bureau de contrôle (5.000€), Syndic de copropriété (11.000€)

Financement

Ville de Paris – Subvention aux travaux (Programme EcoRénovons Paris)

167 000 €

Anah – Subvention aux travaux (Programme EcoRénovons Paris)

203 000 €

Anah – Aides individuelles (Programme habiter mieux sérénité)

81 600 €
Montant total des travaux et prestations intellectuelles 682 150 €
Montant total des subventions collectives et individuelles 451 600 €

Chronologie

Restitution de l'audit énergétique

05.15

Maîtrise d'oeuvre conception

12.15 11.17

Vote des travaux

11.18

Travaux

01.19 02.20

Acteurs du projet

Accompagnateur OPATB19

SOLIHA

Voir la fiche pro
Maître d'oeuvre et bureau d'étude

REANOVA

Voir la fiche pro
Bureau d'études thermiques et fluides

POUGET CONSULTANTS

Voir la fiche pro
Isolation thermique, menuiseries

LORILLARD

Voir la fiche pro
Ventilation, chauffage

EMC AIRTEC

Syndic de copropriété

SIMMOGEST

L'installation d'une PAC pour la production d'eau chaude sanitaire

Première en France en rénovation globale, la copropriété a choisi l'installation d'une pompe à chaleur (PAC) au CO2 pour assurer la production de l'eau chaude sanitaire. Ce système propose un COP (rendement) de 4,3 dans des conditions optimales, et fonctionne sans l'appoint joule (résistance thermique complémentaire des ballons de stockage) jusqu'à -25 °C. La circulation de l’eau chaude sanitaire est alors assurée par la présence d’une pompe à vitesse variable et d’un régulateur de débit.

L'emplacement de la PAC a été étudié pour que son fonctionnement soit optimal : elle est installée en intérieur, dans les parkings sous-terrain. Ainsi, la température de l'air est plus homogène qu'en extérieur (plus chaude en hiver, plus froide en été) et le COP est donc plus élevé. L'installation en parking a été possible car la surface disponible dépasse les 750 m², espace minimal requis pour des questions de sécurité (en cas d'échappement du CO2).

Les copropriétaires ont souhaité faire entrer le financement de la PAC dans le giron de l'éco-prêt à taux zéro (ECOPTZ) collectif qu'elle contractait auprès de Domofinance. Ce prêt nécessite l'intervention d'un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement (RGE), l'entreprise finalement sélectionnée pour le lot a donc dû faire la démarche pour devenir RGE.

Système de distribution de l'eau chaude sanitaire Ballons de stockage de l'eau chaude, placés en série
 
Pompe à chaleur installée dans le parking sous-terrain  

 

Spécificité du chauffage électrique bi-jonction

Dans la dynamique du "tout électrique nucléaire" de l'après choc pétrolier, le mode de chauffage dit "bi-jonction" est apparu dans les logements collectifs. Il correspond à la fois à un mode de comptage collectif et à un mode individuel. Concrètement, les logements sont équipés de radiateurs électriques qui comportent deux corps de chauffe :

  • Le premier est raccordé au compteur électrique collectif et assure une température minimale dans l'ensemble des logements, généralement autour de 12°C. Le montant des charges est alors réparti aux tantièmes des copropriétaires ;
  • Le second est raccordé au compteur électrique individuel du logement, et permet à l'occupant de moduler sa température au-delà 12°C.

Les deux circuits sont alors indépendants, et l'on parle d'un mode "DB1". Il existe par ailleurs d'autres modes bi-jonction, qui rendent les corps de chauffe interdépendants. On parle de mode "DB3" lorsque le corps de chauffe collectif se déclenche en complément du corps de chauffe individuel.

Pour la copropriété du 50 avenue Jean Jaurès, la quasi-totalité du chauffage est assurée par la partie collective. Celle-ci est régulée par un organe de pilotage centralisé qui comprend deux consignes, pour les heures pleines et les heures creuses.

Visite de site du 24 février 2020

L'Agence Parisienne du Climat (APC) organise régulièrement des visites de site sur des chantiers en cours ou terminés. Leur objectif : présenter des rénovations exemplaires lors d'une visite guidée avec le maître d'oeuvre et les représentants du conseil syndical. Le 24 février 2020, une visite a été organisée au 50 avenue Jean Jaurès en collaboration avec le président du conseil syndical Philippe Mante, le maître d'oeuvre REANOVA, l'accompagnateur OPATB 19 SOLIHA, et le syndic de copropriété SIMMOGEST. Une vingtaine de copropriétaires intéressés ont pu suivre la visite et en apprendre plus sur la rénovation énergétique en copropriété.

Pour participer aux prochaines visites, rendez-vous sur l'Agenda de l'APC ! (lien)

Présentation du projet de rénovation et de l'APC par Julie Trang, conseillère CoachCopro Visite du site de production de l'eau chaude sanitaire avec Philippe Mante (PCS)
 
Aperçu de la façade arrière du bâtiment, qui a bénéficié d'isolation  

 

Partenaires

PARIS_LOGO_HORIZONTAL_POS_RVB.png
ADEME_2020.png
logo.png
logo ACE.jpg
MGP.png